Qui Sommes-nous ?Intranet | Anciens | Inscription | Documentation

Ecole Centrale des Sciences Médicales et de la Santé en Tunisie

Newsletter

Nom:
E-mail:

Qui est en ligne ?

Nous avons 132 invités en ligne
inscription en ligne
demande de documentation
Formation Nutrition, Formation Physiothérapie,  Formation Infirmière, Formation  Orthophoniste, Formation Prothèse dentaire, Formation Opticien lunetier, Formation  Anesthésie et Réanimation.
Formation Nutrition, Formation Physiothérapie,  Formation Infirmière, Formation  Orthophoniste, Formation Prothèse dentaire, Formation Opticien lunetier, Formation  Anesthésie et Réanimation.
Espace pour anciens étudiants

Réseau de l'université

Conférence sur les infections liées aux soins : Epidémiologie et approches préventives

Travailler dans un établissement hospitalier est l’un des métiers que l’on associe le plus spontanément au risque voire au danger. Il est en effet très périlleux d’évoluer quotidiennement dans un univers sanitaire à huit-clos où germinent toutes sortes de maladies infectieuses.

La conférence organisée par l’Ecole Centrale Supérieure Privée des Sciences Paramédicales et de la Santé, et qui a pour thème « les infections liées aux soins : épidémiologie et approches préventives » apparaît comme la concrétisation d’une politique pédagogique lumineuse qui a pour fins de conscientiser les étudiants “centraliens“ aux menaces qui peuvent les guetter dans l’exercice de leur fonction.

Animée par DHIDAH Lamine, professeur agrégé et chef du service d’hygiène hospitalière au CHU de Sousse, la conférence s’est axée en son balbutiement sur une présentation minutieuse des infections associées aux soins (IAS) qui peuvent survenir au cours de la prise en charge d’un patient dans un établissement de santé. Qu’elle soit nosocomiale ou communautaire, les infections liées aux soins doivent prestement être prises en charge afin d’éviter tout risque de contagion. Le diagnostique doit donc être immédiatement suivi d’un traitement thérapeutique adéquat.

La description épidémiologique a donné suite à une présentation des différentes approches préventives pouvant servir à lutter contre les IAS en Tunisie. La lutte contre ces infections doit s’appuyer sur un dispositif spécifique reposant sur quelques axes inéluctablement liés à l’instar de l’instauration de projets de recherche et d’enquête ayant trait à la thématique des IAS, la mise en place de structures et de dispositifs de lutte contre les risques infectieux en renforçant notamment l’information et la communication au sein du couple soignant-soigné (guides pratiques et recommandation, compagne d’information sur l’hygiène des mains...) ainsi que la promotion de tout un réseau de surveillance qui pourra prévenir l’apparition de ces infections associées aux soins dans nos institutions sanitaires.

 

 

Centrale Santé- © 2015 - Tous droits réservés.